Accueil > Actualités > Actualité des langues > Le français pour tous

Le français pour tous

Les associations s’inquiètent de la nouvelle politique publique concernant les dispositifs pour l’apprentissage de la langue française et ont lancé depuis janvier le manifeste « Le français pour tous ».

En janvier dernier, plusieurs associations, sous la houlette de la Cimade, de la Fédération nationale des centres sociaux, du Secours catholique et de Radya, se sont rassemblées lors d’une journée d’étude à Paris pour débattre des nombreux problèmes posés par la nouvelle politique publique concernant les dispositifs d’apprentissage du français à destination des adultes non francophones. En effet, la Direction de l’Accueil, de l’Accompagnement des Étrangers et de la Nationalité (DAAEN), en charge au ministère de l’Intérieur de la mise en œuvre des politiques d’accueil, d’accompagnement et d’accès à la nationalité française des étrangers, a décidé de n’accorder des financements qu’aux dispositifs en faveur des primo-arrivants hors UE titulaires d’un titre de séjour et ayant signé un Contrat d’Intégration Républicaine avec l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration. Ceci conduit à exclure de nombreux publics également en difficulté face à la langue française : immigrés européens, personnes résidant en France depuis plus de 5 ans et ne maîtrisant toujours pas le français, Français ayant grandi à l’étranger, sans papiers, et, au sein de ces divers publics, des individus en situation d’illettrisme ou d’analphabétisme,…

La journée d’étude du 19 janvier a abouti notamment au lancement d’un manifeste, intitulé « Le français pour tous » visant à alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur les dangers d’une restriction de l’offre de formation à un seul public au détriment des autres. Une restriction qui se fait, pour certains acteurs, au mépris de la réalité de terrain et du travail de plus en plus complexe des bénévoles ou salariés.

Toulangues, comme d’autres membres du Collectif Alpha FLE de Toulouse, est signataire du manifeste. Alors que de nouvelles actions devraient avoir lieu cet automne, il nous parait nécessaire de rappeler, comme le dit le manifeste, que la langue est d’abord un outil social, instrument de communication et d’intégration, ainsi que le lieu d’une ouverture culturelle à l’autre. Le manifeste affirme ainsi que les actions d’apprentissage du français dans le cadre d’ateliers sociolinguistiques ont notamment pour objectif d’« agir sur les causes de la précarité et de l’exclusion ». Il demande donc « un droit d’accès, sans condition, pour toute personne à des actions d’apprentissage de la langue », le respect de « la diversité des approches associatives en matière de formation à la langue », « une coordination territoriale de tous les acteurs », et, bien sûr, la reconnaissance du travail des bénévoles, avec « un soutien aux organismes et associations de terrain tant pour leur fonctionnement régulier que pour les actions de formation continue auprès des salariés et bénévoles qui agissent sur le terrain ».

Viviane Bergue

Pour en savoir plus et signer le manifeste

Autres actus des langues

Dire des grossièretés : plus facile en langue étrangère

Selon les recherches de Wilhelmiina Toivo, doctorante en psychologie à...

Lire la suite

Polyglotte : un super pouvoir

Wonder Woman, la Veuve noire, Mystique, Magneto,… Qu’ont en commun tous ces...

Lire la suite

La mystérieuse inscription des Louvites

Des inscriptions louvites vieilles de 3200 ans auraient enfin été...

Lire la suite

Le français du sud-ouest : un français mâtiné d’occitan

L’occitan a laissé des traces dans le français du sud-ouest, même si on ne...

Lire la suite

Une première nationale : l’École des langues de Calais

Une première nationale : l’École des langues de Calais

La ville de Calais vient d’inaugurer une structure d’un nouveau genre dédié à...

Lire la suite

Quand les langues régionales s’invitent dans la présidentielle

Quand les langues régionales s’invitent dans la présidentielle

Alors que le premier tour des élections présidentielles se tiendra demain,...

Lire la suite

INTERVIEW : Chuck Smith, développeur d’Amikumu

INTERVIEW : Chuck Smith, développeur d’Amikumu

Espérantiste convaincu, à l’origine de la version en espéranto de Wikipédia et...

Lire la suite

Semaine de la langue française et de la francophonie : 18-26 mars 2017

Semaine de la langue française et de la francophonie : 18-26 mars 2017

La semaine dernière s’est déroulée la 22ème édition de la Semaine de la langue...

Lire la suite

Une expo sur l’occitan dans la Grande Guerre

Une expo sur l’occitan dans la Grande Guerre

Jusqu’au 31 mars se tient l’exposition « L’occitan et les langues de France...

Lire la suite

Cocorico ! Le français 2ème langue la plus apprise dans l’Union Européenne

Cocorico ! Le français 2ème langue la plus apprise dans l’Union Européenne

D’après l’Office de statistiques Eurostat, le français serait la deuxième...

Lire la suite